Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Terre énigmatique

Une nouvelle étude révèle que les anciens Égyptiens étaient principalement végétariens

11 Mai 2014 , Rédigé par Terre énigmatique Publié dans #Archéologie

Est-ce que les anciens Égyptiens mangeaient comme nous ? Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Archaeological Science a mis en lumière l'ancien régime égyptien. En analysant les atomes de carbone dans des momies qui avaient vécu en Égypte entre 3500 avant J.C. et 600 après J.C., l'équipe de chercheurs français ont pu déterminer que les anciens Égyptiens étaient largement végétariens.

L'analyse a été effectuée sur les restes de 45 momies qui avaient été envoyées dans deux musées de Lyon en France au 19 ème siècle en utilisant une technique de pointe impliquant la mesure des rapports de carbone provenant de l'os, l'émail des dents et les cheveux. En mangeant les plantes et les animaux qui avaient mangé les plantes, le carbone se retrouve dans notre corps. Analyser ce carbone peut effectivement révéler le contenu d'un repas chez une personne.

" Nous avons eu une approche qui était un peu différente " a expliqué Alexandra Touzeau qui a dirigé l'équipe de recherche à l'Université de Lyon. " Nous avons beaucoup travaillé avec des os et des dents tandis que la plupart des chercheurs étudient les cheveux, le collagène et les protéines. Nous avons également travaillé sur différentes périodes avec peu d'individus pour chaque période afin de couvrir une durée très longue ".

Les résultats ont révélé que les anciens Égyptiens étaient principalement végétariens et leur régime alimentaire était singulièrement composé d'orge et de blé. Des céréales comme le mil et le sorgho ont formé une petite partie de leur régime alimentaire (moins de 10 %).

Une des découvertes les plus insolites est qu'il semble y avoir eu peu de poisson dans leur régime alimentaire. La plupart des gens pouvaient s'attendre à ce que les anciens Égyptiens vivant le long du Nil consommaient beaucoup de poisson et les fouilles archéologiques ont permis de découvrir des poissons momifiés en grandes quantité. Cependant, sur au moins 45 individus étudiés, le poisson ne représente pas une quantité importante dans leur régime alimentaire.

Une nouvelle étude révèle que les anciens Égyptiens étaient principalement végétariens

Partager cet article