Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Terre énigmatique

Les plus anciens embryons de dinosaures jamais découvert en Chine

11 Avril 2013 , Rédigé par Terre énigmatique Publié dans #Paléontologie

Des paléontologues ont mis au jour, en Chine, la plus ancienne collection à ce jour d'embryons fossilisés de dinosaures. Le trésor contient encore des embryons fossilisés à différents stades de développement, fournissant une occasion unique d'étudier l'évolution embryonnaire d'une espèce préhistorique.

Robert Reisz, un paléontologue de l'Université de Toronto, au Canada, et ses collègues, ont découvert les fossiles de sauropodomorphes dans un lit d'os dans le comté de Lufeng et qui remonte à la période Jurassique inférieur, de 197 millions à 190 millions d'années. Le site contenait des œufs et plus de 200 os désarticulés appartenant à des Lufengosaurus. Cette découverte est la plus ancienne jamais faite à ce jour, selon la revue Nature.

Mais ce n'est pas seulement l'âge des fossiles qui est le plus notable, disent les chercheurs. L'analyse spectroscopique du tissu des os à révélée des matières organiques, du jamais vu chez un vertébré terrestre. " C'était surprenant parce que les os du fémur fossilisé étaient poreux, ce qui les rendaient vulnérables aux effets des intempéries et des eaux souterraines " déclare Robert Reisz. " Cela nous laisse penser que d'autres fossiles de dinosaures pourraient avoir des traces organiques " dit-il. 

Les embryons ont également donné des informations qui pourraient aider les chercheurs à comprendre comment ces sauropodomorphes adultes (dinosaures bipèdes au long cou) étaient capables de grandir jusqu'à 9 mètres de long, aussi grand que n'importe quel autre animal terrestre vivant pendant l'âge d'or des dinosaures. Lorsque les chercheurs ont comparé des os de fémur du Lufengosaurus de différentes tailles et à différents stades de développement, ils ont trouvé des preuves de croissance rapide. L'étude a permis de découvrir que les embryons grandissaient rapidement pour un temps d'incubation de courte durée.

Robert Reisz a déclaré que les dinosaures ont probablement poursuivi leur fort taux de croissance après l'éclosion afin d'échapper aux prédateurs. " Cela pourrait expliquer le gigantisme de ce groupe " dit-il.

Les plus anciens embryons de dinosaures jamais découvert en Chine

Partager cet article