Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Terre énigmatique

Une statue colossale néo-hittite découverte en Turquie

4 Août 2012 , Rédigé par Terre énigmatique Publié dans #Archéologie

Une statue géante a été découverte dans les ruines d’une ancienne cité royale au sud-est de la Turquie. Mesurant près de 1 mètre 50 et malgré la partie inférieure manquante, les archéologues estiment que lorsque les jambes étaient attachées, la statue complète devait mesurer entre 3 et 4 mètres de hauteur.

Elle semble avoir été enterré rituellement et recouverte de dalles de pierre après la conquête assyrienne de Kunulua en 738 avant J.C.

Cette statue de pierre ornait l’entrée d’une ancienne citadelle du site de Tell Tayinat, au Sud-Est de la Turquie.

Le visage du personnage possède une barbe frisée et des cheveux dessiné dans une série de boucles alignées en rangées linéaires. Ses grands yeux magnifiquement préservé ont été réalisés par la technique de la marqueterie et sont composés de pierres blanches et noires. Ses bras sont pliés au coude, ses avant-bras sont étendus et ses mains en poings serrés. Il porte un brassard au-dessus de chaque coude et des bracelets aux poignets ornés de têtes de lion. Dans son poing droit, il tient la tête d’une lance. Dans sa main gauche un arbre de blé. Il porte aussi un collier en forme de croissant.

Cette colossale statue devait représenter un roi guerrier. Une longue inscription hiéroglyphique louvite, sculptée en relief levé sur son dos, consigne et vante les campagnes militaires du roi Suppiluliuma.

Le professeur Tim Harrison, directeur du projet Tayinat et professeur d’archéologie du Proche-Orient à l’Université de Toronto a déclaré :

« Cette découverte donne un aperçu vivant du caractère novateur et de la sophistication des cultures de l’âge de fer qui ont émergé dans la Méditerranée orientale après l’effondrement des grandes puissances impériales de l’Age du Bronze à la fin du II ème millénaire ».

Au même endroit, les archéologues ont également découvert la base d’une colonne semi-circulaire d’un peu moins d’un mètre de hauteur et de largeur (photo ci-dessous).

On y trouve les images d’un sphinx et un taureau ailé sculpté. Un côté de l’artefact est plat car il était probablement destiné à être placé contre un mur.

Les deux pièces retrouvées devaient faire partie de l’entrée monumentale de la cité de Kunulua, capitale du royaume néo-hittite de Patina (vers 1000-738 avant J.C.).

Les résultats des fouilles sont le fruit des efforts d’une équipe internationale au projet archéologique Tayinat.

Une statue colossale néo-hittite découverte en TurquieUne statue colossale néo-hittite découverte en Turquie

Partager cet article